AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

≈ rescue me chinboy (art-bennett.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

membre ~ you're all cursed

❥ PSEUDO : ⊹ spacemen (léa)
❥ POSTS : 63

MessageSujet: ≈ rescue me chinboy (art-bennett.) Dim 11 Aoû - 17:03

mairead cora art-bennett
the risen sun too bright for her losing eyes
✖️ NOM(S): art-bennett, patronymes de la famille qui a bien voulu la recueillir après quelques années à l'orphelinat. noms respectifs des deux femmes qui sont venues la sauver de cet établissement qui hante encore aujourd'hui les songes de la brune. elle les a toujours porté fièrement, ignorant ce qu'on pouvait dire de ces deux mères adoptives, et n'a en parallèle jamais cherché à connaitre son propre patronyme. mairead ne veut pas connaitre sa famille biologique, celle qui l'a abandonné bien des années auparavant ; pour elle sa seule famille est celle dans laquelle elle a grandi.     ✖️ PRÉNOM(S): cette femme qui est venue déposer l'enfant aux portes de l'orphelinat n'a pas prononcé un mot, pas même le prénom du bambin qu'elle abandonnait. à la place, une simple gourmette gravé des lettres mairead. faute de plus de renseignement sur la filette, on la prénomma ainsi. après son adoption, et en plus de ses deux noms de familles, la brune se vit attribuer les prénoms cora et ellie. ✖️ ÂGE: elle est âgé de vingt-neuf ans, bien qu'il s'agisse d'une vague approximation. ✖️ LIEU ET DATE DE NAISSANCE: ignorant la date exacte de sa naissance, tout comme l'année, le jour de son anniversaire a été fixé la date à laquelle elle a été adoptée, soit le premier septembre.  l'endroit précis où elle est née est lui aussi inconnu, mais elle a été déposé aux portes de l'orphelinat de pasadena en californie.✖️ METIER: la brune a, malgré son diplôme universitaire d'étude des femmes, bien du mal à décrocher un vrai boulot. elle enchaine les petits jobs : serveuse, femme de ménage, vendeuse, réceptionniste ... après avoir été renvoyé de son poste de téléconseillère suite aux insultes dont elle a gratifié un client impoli, elle travaille aujourd'hui et grâce à sa voisine, Doreah-Snow, en tant que brancardière dans le petit hôpital de la ville. ✖️ ORIENTATION SEXUELLE: bisexuelle, la jeune femme se fiche bien des étiquettes qu'on puisse lui coller, et ne fait aucune différence entre les deux sexes. ✖️ SITUATION CIVILE: mairead est, à son plus grand malheur, mariée à un homme qui a toutes les qualités requises pour exaspérer la jeune femme. après une rupture difficile, elle s'est laissée tomber à contrecoeur dans les bras de ce macho grotesque, stéréotype parfait du tombeur de femme qui fait habituellement s'insurger la jeune art-bennet. aujourd'hui, elle se retrouve coincée aux côté de cet homme qu'elle ne supporte pas, et les disputes sont devenues le quotidien de ce jeune couple bancal. et pourtant, au plus grand damne de la brune, ces échanges houleux se terminent très souvent dans le lit conjugal.   ✖️ QUALITÉS: attachante - maligne -  ouverte d'esprit - dynamique - fidèle - protectrice - feministe - anti-conformiste  ✖️ DÉFAUTS:  impatiente - téméraire - impulsive - égocentrique - bornée - susceptible - trop confiante - imprévisible - lunatique - immature - attentiste - je m'en foutiste - tête en l'air - grande gueule - excessive   ✖️ GROUPE: noces funèbres. ✖️ CRÉDITS & AVATAR: tumblr, et tatiana cutiepie maslany.



(+) à savoir.
๑ mairead aime sortir de la masse, être différente. pas pour le simple plaisir d'attirer l'attention, non au contraire. mais elle déteste être semblable au millier d'autre jeune femme de son âge, et passe le plus clair de son temps à essayer de trouver une solution pour se démarquer. ๑ elle est accro au café, et pourrait facilement en consommer des litres entiers par jour. elle tâche de limiter sa dose quotidienne, tenant à garder une teinte de dent qui se rapproche plus du blanc que du jaunâtre, mais résister à l'appel s'avère parfois difficile, surtout en ces moments difficile pour la jeune femme. ๑ depuis son adolescence, et les moments difficiles qu'elle a traversé durant cette période, la jeune femme a pris une décision qui explique en partie sa vie désastreuse d'aujourd'hui : mairead a toujours préféré décevoir les gens dès le début, plutôt que de leur donner de faux espoir. ne comprenant pas pourquoi elle devrait se plier aux attentes des autres plutôt qu'aux siennes, elle a décidé de ne plus se donner la peine pour quelque chose qui finirait de toute manière par décevoir ces proches. plutôt défaitiste comme comportement, mais la jeune femme y trouve son compte, au plus grand désespoir de sa famille. ๑ la brune a été abandonnée alors qu'elle avait à peine un an. elle a passé plusieurs mois à l'orphelinat avant d'être adoptée par un couple de lesbiennes. l'une d'elle est une gynécologue assez réputée dans la région, c'est donc une vie très aisée qu'à toujours connue la jeune mairead. encore aujourd'hui, ses mères sont là lorsqu'elle a besoin, même si elle déteste leur demander de l'argent. ๑ malgré une enfance passée entourée de femme, la brune est très peu féminine. garçon manqué, elle a toujours préférée la compagnie de ses camarades masculins plutôt que les petites filles lors des récréations. fan de football américain et de baseball, elle suit de très près les championnats. ๑ mairead reste pourtant une féministe engagée, et se bat fièrement contre les dictats masculins, quitte parfois à tomber dans l'excès. ๑ elle est passionnée par les bandes dessinée et autres comics. depuis toute petite, elle voue une vraie adoration pour ces bouquins et possède une collection impressionnante ; c'est peut-être d’ailleurs la seule chose qui la passionne vraiment. ๑ mairead possède un don pour le dessin, chose dont très peu de personne sont au courant. cette passion a commencé très jeune, alors que la brune s'amusait à recopier ses héros préférés. aujourd'hui, son appartement est tapissé de ses créations. elle dessine pour se détendre, c'est réellement la seule chose qui l'apaise complétement, et autant dire que ces derniers temps, elle passe tout son temps libre le crayon à la main. son rêve : un jour pouvoir vivre de sa passion et devenir illustratrice de bande dessinée. ๑ la jeune femme possède surement une autre passion, bien moins créative : les armes à feu. elle est abonnée aux magazines spécialisés et possède un magnifique revolver qu'elle garde précieusement. elle se rend régulièrement au stand de tir pour se défouler un bon coup, sans quoi la brune serait intenable. ๑ elle possède un chat, qui a élu domicile dans son appartement. si au début elle tâchait de la chasser à coup de balai, mairead s'est aujourd'hui habituée à sa présence et lui achète même de la nourriture. si elle essaie tant bien que mal de lui donner un nom, la brune à bien du mal à se décider et ce dernier change toute les semaines. alors généralement elle se contente de le nommer "le chat".



& qui se cache derrière l'écran?
✖️ PSEUDO: spacemen.   ✖️ PRÉNOM: léa. ✖️ FRÉQUENCE DE CONNEXION: tous les jours, sept sur sept. ✖️ OU AS-TU TROUVÉ LE FORUM: sur bazzart, cela faisait un petit moment que je stalkais le projet. ✖️ T'EN PENSES QUOI: il est affreux, c'est pour ça, j'ai pas pu résister. ✖️ T'ES UN SCENARIO?: non.  ✖️ UNE DERNIÈRE BAFOUILLE: D, la réponse D  

justsayyes ~ tous droits réservés.

Code:
<taken>tatiana maslany</taken> [color=black]•[/color] mairead art-bennett


    "LOVE IS LIKE A SIN MY LOVE "
    for the one that feels it the most. look at her with a smile like a flame, she will love you like a fly will never love you, again.


Dernière édition par Mairead Art-Bennett le Lun 12 Aoû - 9:24, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

membre ~ you're all cursed

❥ PSEUDO : ⊹ spacemen (léa)
❥ POSTS : 63

MessageSujet: Re: ≈ rescue me chinboy (art-bennett.) Dim 11 Aoû - 17:03

picture perfect memories.
scattered all around the floor.
La brune bouillait, retenant difficilement les pulsions meurtrières qui lui dictaient de se jeter sur son cher époux. Debout devant elle, Priam la regardait le regard empli de défi, l'air arrogant comme à son habitude. Mairead laissa échapper un grognement mécontent face au mutisme de son compagnon. « Est-ce que … Est-ce que tu viens réellement de dire ça ? Pour de vrai ? » Le ton de la jeune femme s'était encore emballé. Combien de fois avaient-ils eu cette discussion, ou pour ne pas dire, dispute ? La brune ne cherchait même plus à compter. Tout au sein de leur couple maudit était sujet à dispute de toute manière ; du café du matin aux dernières paroles du soir. « Quoi, qu'est-ce que j'ai fait encore ? C'est un crime de te demander un service maintenant ? » Elle laissa tomber lourdement ses bras le long de son corps, levant avec dépit ses yeux au plafond. « Un service ? » lâcha-t-elle les yeux rond, le visage rougit par la colère. Priam hocha la tête, l'air innocent. Il n'en fallait pas plus pour faire sortir la brune de ses gongs. « Le chat ! Attaque le chat, attaque le grand méchant Priam ! » vociféra-t-elle à l'attention du félin qui gisait quelques mètres plus loin sur le canapé. Ce dernier la gratifia d'un long bâillement, avant refermer les yeux péniblement. Apparemment, la bête n'aiderait pas Mairead à se débarrasser de ses problèmes aujourd'hui ; la brune gardait pourtant espoir. Soufflant bruyamment, elle se reconcentra sur son époux qui attendant toujours impatiemment au milieu de son salon. « Alors ? » Mairead dû se retenir une fois de plus de ne pas lui sauter au visage. « Récapitulons une dernière fois. Tu as fait tout ce chemin jusqu'à chez moi, tu t'es donné la peine de traverser la ville et de me trouver ici, tout ça pour que je te fasse à manger ? Tu es tombé sur la tête étant gamin ou tu t’entraînes pour le prix de débile du mois ? Tu as vraiment cru que ça allait marcher ? » « Techniquement, tu es ma femme, c'est ton job de me nourrir. » Mairead se figea net. Les yeux écarquillé, sonnée par la bêtise du jeune homme, elle avait envie d'aller chercher son revolver favori et de se tirer une balle dans la tête plutôt que de devoir supporter une seconde de plus le machisme de son compagnon. « Excuse-moi ? » « Ne fais pas comme si comprenais pas. Tu sais bien que toutes ces conneries féministes c'est juste pour se donner bonne figure, ça marche pas comme ça en vrai ! » « Excuse-moi ? » répéta-t-elle mécaniquement. « Mai, s'il te plaît, je meurs de faim. Je sais pas faire la cuisine moi. » La brune passa une main à travers ses cheveux, soufflant bruyamment, tâchant de se calmer pour ne pas sauter au visage de son époux. Elle compta jusqu’à dix avant de répondre, comme lui avait conseillé sa meilleure amie pour ne pas s'emballer trop vite. Et autant dire qu'avec Priam dans les parages, c'était devenue une habitude. Au bout de son décompte, la belle releva la tête vers le jeune homme, le gratifiant d'un regard meurtrier. « Et bien tu sais quoi ? Moi non plus je ne sais pas cuisiner. Je sais faire cuire les pâtes tout au mieux - » « Je me contenterais de pâtes tu sais. » la coupa Priam. Elle s'approcha d'un pas décidé du jeune homme. Apparemment, pour cette fois, compter jusqu'à dix n'aura pas été suffisant. « Tu as faim hein ? Alors tu prends ton putain de portefeuille, tu dégages de chez moi, et tu vas chercher de quoi manger chez le chinois au coin de la rue. Et tu ne reviens plus. me faire chier. chez moi. » Plongeant sa main dans la poche du jeune homme, elle sorti violemment le portefeuille en cuir de Priam avant de le jeter un peu plus loin. Fondant un seconde fois sur lui, elle se prépara à lui envoyer sa main au visage, mais le garçon fut plus rapide qu'elle ; attrapant son poignet au vol, il ne relâcha pas tout de suite la main de la brune. Plongeant son regard dans le siens, Mairead savait très bien ce qui allait suivre. C'était la même scène, chaque fois qu'ils se disputaient. Autant dire, très fréquemment. Elle ne savait pas pourquoi elle allait faire ce qu'elle allait faire. Elle n'avait aucune idée de ce qui la poussait à se jeter sauvagement sur son compagnon, alors qu'elle maudissait chaque minute en compagnie du jeune homme. Et pourtant. Quelque chose dans toute cette haine, dans tout ce dégoût l'excitais plus qu'elle ne le voudrait. Et chaque fois, elle retombait à contrecœur dans ses bras musclé en se dégouttant elle-même de son acte. Priam, c'était son pire cauchemar, son enfer personnel. Et pourtant, elle ne pouvait pas s'empêcher chaque nouvelle fois de se laisser aller.


Mairead déambulait dans les couloirs déserts de l'établissement. Elle devait se rendre en salle d'opération, afin d'amener l'un des patients fraîchement opéré vers la chambre de réveil. Pourtant, l'intervention ne se finissait pas avant une bonne demi-heure ; aussi, la brune, plutôt que de proposer ses services quelque part où on en aurait réellement besoin, errait dans l’hôpital l'esprit ailleurs. Fauteuil roulant à la main, celui qu'elle aurait déjà dû ranger il y un quart d'heure, elle s'amusait à rouler sur ce dernier, ignorant les regards accusateurs des personnes qui la reconnaissait. Après tout, Mairead était une enfant qui n'avait jamais réellement terminé de grandir, une partie d'elle restait inlassablement coincée dans une immaturité la plus totale. Un pied sur le fauteuil, l'autre poussant sur le sol, elle sillonnait les allers avançant doucement vers le bloc opératoire. Pourtant, au détour d'un couloir, une des chambres l'interpella. Elle s'arrêta net, manquant de tomber à la renverse, se retenant de justesse contre le mur attenant. Mai jeta un regard discret dans la pièce, attirée par le résident de la chambre. Ou plutôt, par l'objet qu'il tenait entre ses mains. Une bande dessinée, l'une des préférées de Mairead. Plongé dans sa lecture, le jeune homme ne remarqua la brune qui s'adossait nonchalamment contre le cadre de la porte. « Je ne voudrais pas gâcher ton plaisir tu sais ... » souffla la brune d'un ton détaché. Le blond releva un regard surpris vers Mairead qui lui sourit l'air malin. « Mais à la fin de celui-ci, Wolverine meurt. Juste au cas où vous voudriez que j'amène une boite de mouchoir. » Un sourire déforma les traits du jeune homme. « Vous m'aurez pas, je connais déjà la fin. C'est sûrement la dixième fois que je le relis, c'est un de mes préférés. » « C'est vrai ? Le mien aussi. » lâcha-t-elle, le regard brillant , un sourire qui s'étalait sur son visage. Pour Mairead, les comics étaient une vraie passion. Pourtant, plus elle grandissait, moins elle avait l'occasion de trouver des personnes qui comme elle, était obsédée par ces bouquin. Elle entra à pas vif dans la petite chambre, s'accoudant au pied du lit. Le blond lui remonta dans son lit, s'asseyant de manière à faire face à la brune ; son regard s'arrêta sur la tenue de Mairead. « Vous êtes infirmière ? Je ne vous ai jamais aperçu dans ce service. » La jeune femme laissa échapper un rire ; elle était loin d'être infirmière, et tant bien même elle posséderait les qualifications pour exercer ce métier, la brune serait sûrement une bien mauvaise aide-soignante. « Mon dieu non. Je suis brancardière, rien de plus. Un peu comme un taxi en somme, sauf que la moitié des personnes que je transporte sont endormies, alors les pourboires sont beaucoup moins bons. » « J'imagine. » Le rire du jeune homme se mêla à celui de Mairead, brisant le silence pesant de cette chambre d'habitude si calme. « Je m'appelle Rory. » souffla-t-il enfin. La brune pointa son badge. « Meired ... » « Mai-re-ad.» « Meer ... » « Tu peux m’appeler Mai. Ce sera plus simple. » « Mai. » « Voilà. » Son regard se plongea dans celui du blond, alors qu'un sourire franc déforma les traits de Rory. Les minutes filèrent alors que la discussion s'éternisa, tournant le plus souvent autour de leur passion commune ; il était parfois compliqué pour Mai de tenir une conversation normale, possédant une capacité de concentration rivalisant avec une enfant en bas-âge. Pourtant, avec Rory, cela lui semblait naturel. L'horloge tournait au plus grand damne du patient et de la brancardière. « Merde ! Je devais être devant le bloc il y a cinq minutes. » La brune sauta sur ses pieds, se dirigeant d'un pas vif vers la sortie. Pourtant, avant de quitter la pièce, elle passa une dernière tête par la porte, alors qu'un nouveau sourire illumina ses traits. « Je reviendrais demain. Et promis, je te ramène de quoi renouveler ton stock. » souffla-t-elle en pointant la maigre pile de comics entassé sur la table du nuit du jeune homme. « Bonne nuit Meerad. » La jeune femme savait pertinemment que cette fois, il avait fait exprès d'écorcher son nom ; après tout, ils avaient passé une bonne dizaine de minutes à discuter de cela. Aussi, elle ne put se retenir de souffler une dernière réplique. « A demain Rawry. »



justsayyes ~ tous droits réservés.


    "LOVE IS LIKE A SIN MY LOVE "
    for the one that feels it the most. look at her with a smile like a flame, she will love you like a fly will never love you, again.


Dernière édition par Mairead Art-Bennett le Lun 12 Aoû - 14:25, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

membre ~ you're all cursed

❥ PSEUDO : sweet poison (anaïs).
❥ POSTS : 299

MessageSujet: Re: ≈ rescue me chinboy (art-bennett.) Dim 11 Aoû - 17:06

pouarf lalala la stalkeuuuuuuse  t'es seeeex en tatiana  
Bienvenue et bonne chance pour ta fiche  et dès que mon cerveau ce remettra en marche, je réfléchirais avec sérieux pour ce lien  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

membre ~ you're all cursed

❥ PSEUDO : .
❥ POSTS : 205

MessageSujet: Re: ≈ rescue me chinboy (art-bennett.) Dim 11 Aoû - 17:09

bienvenue (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

membre ~ you're all cursed

❥ PSEUDO : ⊹ spacemen (léa)
❥ POSTS : 63

MessageSujet: Re: ≈ rescue me chinboy (art-bennett.) Dim 11 Aoû - 17:17

GÉGÉ - Je sais, j'y peux rien, j'aime stalker  Toi aussi tu es sexy en Emilia, et puis ce pseudo poua   
Merci beaucoup et ouai, on va réussir à trouver ça, je vais te harceler   

SIXTINE - La belle Jennifer Merci beaucoup I love you


Dernière édition par Mairead Art-Bennett le Dim 11 Aoû - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

admin ~ we rock your world.

❥ PSEUDO : QUATRE (Caroline)
❥ POSTS : 233

MessageSujet: Re: ≈ rescue me chinboy (art-bennett.) Dim 11 Aoû - 17:18

Bienvenue sur JSY.
Bon courage pour la suite.
Si tu as des questions, n'hésites pas à les poser.



On est jeune et con tant qu'on prend ses rêves pour des réalités et ses idées reçues pour des vérités.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

membre ~ you're all cursed

❥ PSEUDO : Snowkat
❥ POSTS : 115

MessageSujet: Re: ≈ rescue me chinboy (art-bennett.) Dim 11 Aoû - 17:25

Super bienvenue


- she's my beautiful nightmare -
when i look at you face, i can't think about us. there will be no us. never. but i can't ignore this heartbeat when i see your smile. but thank god. you don't like to smile at me. so i can keep pretending i don't like you. because it is impossible for me to love you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

membre ~ you're all cursed

❥ PSEUDO : ⊹ spacemen (léa)
❥ POSTS : 63

MessageSujet: Re: ≈ rescue me chinboy (art-bennett.) Dim 11 Aoû - 17:26

Merci à vous deux


    "LOVE IS LIKE A SIN MY LOVE "
    for the one that feels it the most. look at her with a smile like a flame, she will love you like a fly will never love you, again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

membre ~ you're all cursed

❥ PSEUDO : #Beliiieve
❥ POSTS : 28

MessageSujet: Re: ≈ rescue me chinboy (art-bennett.) Dim 11 Aoû - 17:40

Bienvenuuuuuuuuue ! Very Happy
Bonne chance pour ta fiche et excellent choix d'avatar. Smile




Because I Love You. ♥️ Parce que depuis que tu comptes pour moi, plus personne n'existe. Tu es le seul dans mon monde. Le seul qui me rend heureux. Le seul qui me fait sourire. Le seul qui s'occupe bien de moi. Tu es le seul qui m'aime autant que je l'aime. C'est comme si je t'avais attendue tout au long de ma vie, comme si je t'aimais inconsciemment depuis toujours. ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

membre ~ you're all cursed

❥ PSEUDO : ⊹ spacemen (léa)
❥ POSTS : 63

MessageSujet: Re: ≈ rescue me chinboy (art-bennett.) Dim 11 Aoû - 17:53

Merci I love you


    "LOVE IS LIKE A SIN MY LOVE "
    for the one that feels it the most. look at her with a smile like a flame, she will love you like a fly will never love you, again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

admin ~ we rock your world.

❥ PSEUDO : .YESTERDAY (anaïs)
❥ POSTS : 212

MessageSujet: Re: ≈ rescue me chinboy (art-bennett.) Dim 11 Aoû - 18:10

Oelcoum sur jsy petit membre! Merci de ton inscription. Je te souhaite un bon courage pour ta fichette & puis, si tu as le moindre soucis: n'hésite surtout pas à contacter le staff!



it's written in the scars on our hearts
but dreams come slow and it  goes so fast.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

membre ~ you're all cursed

❥ PSEUDO : dieu suprême, darach, khaleesi, devine. MARY-W.
❥ POSTS : 101

MessageSujet: Re: ≈ rescue me chinboy (art-bennett.) Dim 11 Aoû - 18:10

Chinboy, cémoi   


in that moment, i swear we were infinite.
Under a trillion stars, we danced on top of cars, took pictures of the state. So far from where we are, they made me think of you. Oh lights go down in the moment we're lost and found. I just wanna be by your side if these wings could fly.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

membre ~ you're all cursed

❥ PSEUDO : ⊹ spacemen (léa)
❥ POSTS : 63

MessageSujet: Re: ≈ rescue me chinboy (art-bennett.) Dim 11 Aoû - 19:28

Merci à vous deux Jenna love et Matt mon mari, pouah, ces avatars de fifous Réservez moi un lien hein  (surtout belle-soeur  )


    "LOVE IS LIKE A SIN MY LOVE "
    for the one that feels it the most. look at her with a smile like a flame, she will love you like a fly will never love you, again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

membre ~ you're all cursed

❥ PSEUDO : dieu suprême, darach, khaleesi, devine. MARY-W.
❥ POSTS : 101

MessageSujet: Re: ≈ rescue me chinboy (art-bennett.) Dim 11 Aoû - 19:41

Avec plaisir pour le lien, ma belle sœur (sexy)   


in that moment, i swear we were infinite.
Under a trillion stars, we danced on top of cars, took pictures of the state. So far from where we are, they made me think of you. Oh lights go down in the moment we're lost and found. I just wanna be by your side if these wings could fly.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

membre ~ you're all cursed

❥ PSEUDO : ⊹ spacemen (léa)
❥ POSTS : 63

MessageSujet: Re: ≈ rescue me chinboy (art-bennett.) Dim 11 Aoû - 21:01

On peut faire des bébés ? Arrow


    "LOVE IS LIKE A SIN MY LOVE "
    for the one that feels it the most. look at her with a smile like a flame, she will love you like a fly will never love you, again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

membre ~ you're all cursed

❥ PSEUDO : dieu suprême, darach, khaleesi, devine. MARY-W.
❥ POSTS : 101

MessageSujet: Re: ≈ rescue me chinboy (art-bennett.) Dim 11 Aoû - 21:03

Ce sera ma façon de te faire atteindre les étoiles


in that moment, i swear we were infinite.
Under a trillion stars, we danced on top of cars, took pictures of the state. So far from where we are, they made me think of you. Oh lights go down in the moment we're lost and found. I just wanna be by your side if these wings could fly.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

membre ~ you're all cursed

❥ PSEUDO : ⊹ spacemen (léa)
❥ POSTS : 63

MessageSujet: Re: ≈ rescue me chinboy (art-bennett.) Dim 11 Aoû - 21:15

C'est beau ce que tu dis   


    "LOVE IS LIKE A SIN MY LOVE "
    for the one that feels it the most. look at her with a smile like a flame, she will love you like a fly will never love you, again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

admin ~ we rock your world.

❥ PSEUDO : .YESTERDAY (anaïs)
❥ POSTS : 65

MessageSujet: Re: ≈ rescue me chinboy (art-bennett.) Lun 12 Aoû - 14:35

Haaaaan Rory! ( Ouai moment de solitude où je me mets à même fangirler des prénoms, tant que ça un rapport avec Dw Arrow *out* ) J'ai beaucoup aimé ton histoire qui est très bien rédigée! Je ne vois donc aucune raison pour ne pas t'oswalider! Bon jeu parmi nous!


cause it's true, i'm nothing without you.
~ I don't want this moment to ever end, where everything's nothing without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

membre ~ you're all cursed

❥ PSEUDO : ⊹ spacemen (léa)
❥ POSTS : 63

MessageSujet: Re: ≈ rescue me chinboy (art-bennett.) Lun 12 Aoû - 14:40

Ouiii, Rory, c'est l'homme de ma vie Je peux dire pareil avec Oswald Et puis bon, DW c'est la vie donc, c'est normal de fangirler   
Bref, merci beaucoup en tout cas I love you


    "LOVE IS LIKE A SIN MY LOVE "
    for the one that feels it the most. look at her with a smile like a flame, she will love you like a fly will never love you, again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Contenu sponsorisé »


MessageSujet: Re: ≈ rescue me chinboy (art-bennett.)

Revenir en haut Aller en bas

≈ rescue me chinboy (art-bennett.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Fer 5, Bois 7 & rescue
» le rescue véritable couteau suisse !!!
» Ballade pour Equine Rescue
» forum"rescue"
» [Pour les gauchers] - Rescue 19 et 22° à vil prix...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JUST SAY YES. :: 
Gérer son personnage
 :: révèle la noirceur de ton âme :: c'est bon tu peux passer
-